Logo Peresc'Auto

JDM Automobiles liquidé

Le constructeur JDM Automobiles liquidé !

Après Italcar et Grecav, JDM .L'usine nouvelle

Le tribunal de commerce de Niort a prononcé le 17 septembre la liquidation du constructeur automobile JDM, implanté à Cerizay (Deux-Sèvres). La société, spécialisée dans le véhicule sans permis, employait 32 salariés.

Placée en redressement judiciaire avec période d’observation de six mois le 30 juillet, JDM présentait un passif de 10 millions d’euros. Des commandes insuffisantes et une créance fiscale tardant à être remboursée seraient à l’origine du dépôt de bilan.

JDM XHEOS Le constructeur JDM Automobiles a été liquidéCertains salariés dénoncent de nombreuses erreurs stratégiques depuis 2010. Les délégués du personnel auraient demandé une expertise des comptes. L’entreprise venait de se lancer dans une version électrique avec la Xhéos.

Le président du conseil d’administration, Dominique Mocquard, espère qu’un repreneur se manifestera durant le mois de poursuite d’activité décidé par le tribunal.

Créée en septembre 1975 à Avrillé (Maine-et-Loire), la société Simpa-JDM avait été rachetée par Baelen Gaillard Industrie (BGI) en octobre 2010, repreneur également du constructeur automobileHeuliez à Cerizay. L’activité avait alors déménagé logiquement en nord Deux-Sèvres. C’est en octobre 2013 que la holding de Dominique Mocquard, la SARL @l’1fini, basée à Limoges (Haute-Vienne), avait repris le constructeur, quatrième français du véhicule sans permis.

Après Heuliez fin 2013 puis Mia Electric en mars dernier, cette nouvelle liquidation porte le coup de grâce à l’activité automobile à Cerizay.            Cécilia Rochefort

Quelle devenir ont les propriétaires de voitures sans permis JDM !