Logo Peresc'Auto

RETOUR DE LIGIER AU MANS

24H du Mans 2014

24 Heures du Mans - Le retour de Guy Ligier.

6, 9 et 11 ièmes places au classement général et 2 ième de sa catégorie en LMP2.

Retour de Ligier au Mans 2014 avec la Ligier JS P2

J.M.L., Le Mans - La Porsche Panamera s’est arrêtée dans le paddock. Immatriculée à Genève, elle a aussitôt suscité la curiosité des fans du circuit manceau, habitués aux surprises lorsqu’ils déambulent entre hospitalités et stands. Serge Saulnier, le président du directoire du circuit de Magny-Cours, en est sorti sans que cela ne provoque la moindre réaction. Pourtant, il fut en son temps un pilier des courses en monoplace en France avant de devenir patron de team et team manager chez Peugeot. Il en ouvrit la portière arrière et quand un homme d’âge respectable sortit du luxueux véhicule allemand, immédiatement, quelques futés le reconnurent. Ils avaient là, devant leur yeux un peu surpris, une grande page de l’histoire du sport automobile français puisque le vénérable passager de la Porsche n’était autre que Guy Ligier, l’ancien patron de l’écurie de Formule 1, lui-même pilote et grand passionné des choses de l’automobile en général et du Mans en particulier.

Guy Ligier au Mans 2014En effet c’est sur le circuit sarthois que le constructeur français construisit aussi une partie de sa gloire. En 1970 il construisit et engagea la JS 1. JS les initiales de Jo Schlesser, son ami tragiquement disparu en 1968 sur le circuit de Rouen. Toutes les voitures construite par Ligier auront d’ailleurs l’appellation JS.

Un fleuron du sport automobile français

C’est à l’invitation de son ami Jacques Nicolet, le patron d’OAK Racing, que Guy est revenu dans la Sarthe. Pour assister aux premiers tours de roues en compétition de la Ligier JS P2 conçue au Mans dans les locaux d’Onroak Automotive, la structure bureau d’étude d’Oak Racing. ’’Les choses ne sont pas compliquées quand on le veut bien. Avec Jacques, nous nous sommes rencontrés lorsque Jacques m’a acheté la première JS 51.’’ Visiblement ému, Ligier redécouvrait un circuit qui avait beaucoup changé. ’’Je ne reconnais plus grand chose’’, confiait-il à quelques anciens amis tout heureux de le retrouver en terre sarthoise. Jacques Nicolet, impressionné lui aussi par la stature de son associé, ne pouvait manquer de souligner l’extraordinaire moteur de cette nouvelle orientation de son entreprise. ’’Avec Guy, on s’est retrouvé pour faire vivre cette marque Ligier qui est un fleuron du sport automobile français. Nous voulons développer une gamme complète de voitures de sport. Nous attendons par exemple la nouvelle réglementation des LMP3 pour aller plus avant dans cette direction.’’
Fort désormais donc de deux marques emblématiques, Morgan et Ligier, Oak Racing est devenu un acteur incontournable de l’Endurance. Belle et à première vue efficace, la nouvelle Ligier JS P2 équipe désormais des écuries animatrices de la catégorie LMP2 : le team Asia Oak Racing, Oak racing bien entendu mais aussi la structure leader de l’ELMS, celle de Pierre Thiriet, Tristan Gommendy et Ludovic Badey.

Posté le jeudi 12 juin 2014 à 18:26, par Jean-Michel Le Roy

LIGIER LES ANNEES F1La marque Ligier, du nom de son fondateur Guy Ligier, est surtout connue pour son implication dans le championnat du monde de Formule 1 entre 1976 et 1996. Souvenez-vous, Jacques Lafitte avait participé aux débuts de Ligier F1en 1976. 20 ans plus tard en 1996, Olivier Panis remportait le Grand Prix de Monaco au volant de la Ligier JS 43.

LIGIER JS2 LE MANSMais la Ligier JS P2 n’est pas la première auto de la marque nivernaise à fouler le bitume manceau. Souvenez vous de la Ligier JS 2 qui a connu une curieuse destinée. Cette routière sportive dessinée par le styliste italien Pietro Frua devait à l’origine courir les 24 Heures du Mans en GT. Mais la crise pétrolière de 1973 empêche Ligier d’atteindre le seuil de ventes minimal (500 exemplaires) pour être éligible. C’est ainsi que la JS 2 dispute de 1972 à 1975 les 24 Heures en catégorie Sport Prototypes, où elle côtoie les Matra 670, Ferrari 312 P, Porsche 908 et autres Mirage. En 1975, la JS 2 troque son V12 Maserati contre un V8 Ford-Cosworth, qui cumule déjà à cette époque tous les titres pilotes et constructeurs attribués en Formule 1 depuis 1968. Cette combinaison offre à Ligier son meilleur résultat aux 24 Heures du Mans avec la deuxième place de Jean-Louis Lafosse et Guy Chasseuil sur les talons de la Mirage victorieuse de Jacky Ickx-Derek Bell, qui utilisait une motorisation identique !

Ligier JS 2 – 24 Heures du Mans 1975 – Jean Louis Lafosse (F) – Guy Chasseuil (F)
Les réglages avant la performance

LIGIER JS P2....Cette journée a permis à Tristan Gommendy, Ludovic Badey et Pierre Thiriet de découvrir leur nouveau prototype Ligier JS P2 n°46 en condition « Le Mans ». L’équipe a travaillé tout au long de la journée afin de trouver le meilleur réglage. Hormis une crevaison lors de la première séance d’essais, il n’y a eu aucun problème majeur, comme le précise Tristan Gommendy : « La journée du Test Day a été chargée. Beaucoup de réglages ont été faits. Nous n’avons pas cherché à faire de la performance mais nous avons souhaité se concentrer sur le réglage de cette nouvelle auto. Nous avons encore du travail d’amélioration mais je suis confiant : le travail paiera. Je suis très impatient d’être au mercredi 11 juin pour les premiers essais. L’humilité reste toujours le maitre mot aux 24 Heures du Mans mais je crois que nous sommes bien armés pour faire un bon résultat. Wait & See! »

24 Heures du Mans 2014 – Journée test 1er juin – Ligier JS P2 – TDS Racing

Caractéristiques techniques

Châssis Ligier : Poids 900 kg
Suspensions : Double triangles à poussoirs
Direction : Assistée électrique Kayaba
Amortissement : Avant par barre de torsion et Arrière par combine ressort Pankl
Moteur : Nissan VK 45 V8
Puissance : env. 460 CH
Couple : env. 40 Kg. m
Régime maxi : 7250 tr/min
Cylindrée : 4.5 litres
Boite de vitesses Xtrac Rapports : 6 + marche arrière
Freins : Brembo Disques carbone ventilés
Plaquettes & disques avant/arrière : diamètre 380 mm
Étrier avant/arrière : monobloc 6 pistons
Pneumatiques : Dunlop 18 pouces
Dimensions : Longueur : 4610 mm – Largeur : 2000 mm – Empattement : 2865 mm

Crédit photos @ Sébastien Gaudin & Eric Fabre (©V-IMAGES/Fabre)

Voir l'histoire LIGIER / PERESC'AUTO

Voir les modèles LIGIER