Logo Peresc'Auto

De la compétition à la voiture sans permis

PERESC'AUTO HISTORIQUE LIGIER1959Guy Ligier passionné de sports automobiles débute sa carrière de pilote moto, il gagne le titre de                                   champion de France dès 1959 et récidive en 1960.

1966Guy Ligier devient pilote de F1, il est le seul pilote français à se confronter aux champions de l’époque.

1968 : Il fonde sa propre écurie de F2 associé à son ami Jo Schlesser avec qui il partage la même passion.

1971 : Guy Ligier se lance dans l’industrie, il crée Automobiles Ligier, avec pour activité initiale la conception et la                       production de véhicules de compétition.

1976 : L’écurie Ligier se lance dans la F1, c'est le début d’une épopée de 20 ans qui sera ponctuée de 326 grands prix,           50 podiums, et 9 victoires, l'écurie se place au second rang des constructeurs en 1980.

1979 : Patrick Escalier ouvre la concession automobile Peresc’Auto à Drancy (93).

1980 : Ligier met tout son savoir faire technologique dans ses premières voitures sans permis.

1989 : Peresc’Auto se positionne sur le marché de la voiture sans permis tout en continuant de travailler sur les voitures             classiques.

1992 : Patrick Escalier fait le choix de ne plus distribuer que des voitures sans permis, il sent la technologie aboutir vers           des voitures plus sûres et mieux adaptées à la conduite en milieu urbain, pour cela Peresc’Auto s’allie à Ligier                et devient son distributeur exclusif en Ile-de-France.

1994 : Peresc’Auto s’agrandit et ouvre sa deuxième concession à Gargenville (78).

1995 : Ligier met en place de nouvelles technologies issues de son expérience sportive comme le châssis en                         aluminium et la carrosserie en polycarbonate ABS dont seront équipés ses futurs modèles.

1999 : Peresc’Auto ouvre sa troisième concession à Athis Mons (91), en parallèle, Ligier lance la Nova et présente                 le concept car Dué.

2000 : Création de la ligne « fun » Ligier Sports avec un premier produit : Be Up.

2001 : Peresc’Auto poursuit son expansion et ouvre sa quatrième concession à Beauvais (60), la Be Up est labellisée                   par « le Centre Georges Pompidou – Carrefour de la Création »

2002 : Présentation du concept car Be Run au Mondial de l’Automobile à Paris.

2003 : Ligier détient 23 % de parts de marché de la voiture sans permis pour 6.000 véhicules fabriqués.

2004 : De plus en plus d’automobilistes font le choix de la voiture sans permis, pour la première fois le marché de la VSP               dépasse le cap des 10.000 immatriculations par an, le secteur est en croissance pour la sixième année.

2005 : Avril est un mois record pour la voiture sans permis.1.101 véhicules sont immatriculés en un seul mois,                           et la demande est de plus en plus forte. Une nouvelle étape technologique est franchie avec le lancement                           de la Ligier X-TOO2005 verra aussi la sortie de la Ligier JS49, en collaboration avec les ateliers Tico Martini,           qui se place en première ligne et deuxième chrono dès sa première qualification. 

2008 Le groupe Drive Planet est née de l’association de Automobiles Ligier avec la marque Microcar, Drive Planet               est leader sur le marché mondial de la voiture sans permis, avec près de 48% de part de marché, et 15 000 VSP           neuves vendues par ans, cet engagement permet la synergie du savoir faire de ces 2 marques, afin de travailler sur           l’élaboration de motorisations non polluantes, c’est grâce à cette coopération que Ligier conçoit d’ors et déjà               des véhicules de plus en plus économiques, de moins en moins polluants, et recyclable à 95%.

2009 : Sortie de la Ligier JS51 Sport Prototype, concentré de passion automobile conçue par Guy Ligier et les                         ingénieurs de la société Martini à Magny-Cours, la nouvelle Ligier JS51est l'aboutissement de 45 ans                               d'experience sportive au plus haut niveau... 

2010 : Lancement de la Ligier Ixo, qui bénéficie d'une structure inédite, composée d'un châssis tubulaire monobloc,               celui-ci a été validé par des crash tests45 km/h, ce qui correspond à la vitesse maximale pour les                             voitures sans permis). La nouvelle Ligier Ixo hérite du moteur Lombardini Dci Common Rail de 440cm3,                           plus silencieux et moins vibrant.

2011 : Conçue par une équipe renforcée d'ingénieurs hautement qualifiés en F1, LMP1 et CN, la JS53, aboutissement du             savoir-faire Ligier, bénéficie de toute l'expérience acquise par la JS49 qui a remporté la Série FFSA VdeV 2008,                 et par la JS51 détentrice du titre constructeur de la SPEED EUROSERIES 2011, série reconnue par la FIA.

2012 : L’épopée LIGIER continue.............................. 

LIGIER JS 53 SPORT PROTO